Sélectionner une date de départ
5 offres

Des offres sélectionnées pour vous, par nos voyageurs

Il y a au moins 85 bonnes raisons de choisir la Vendée comme destination de vacances !

Le sondage est formel : en 5ème position des stations balnéaires préférées des Français pour l'année 2015, on trouve une Vendéenne, port de départ de la célèbre course du Vendée Globe. Vous l'aurez certainement deviné, il s'agit des Sables-d'Olonne ! Autre preuve par les chiffres - s'il en fallait une - que la Vendée a la cote : plus de 5 millions de touristes en ont fait leur destination de vacances en 2016. Des Français pour la majorité, mais pas seulement : le charme de la Vendée est tel, que le département séduit également nos voisins britanniques, néerlandais, belges et allemands. Les raisons d'un tel succès sont nombreuses : accessibilité, hébergements adaptés à tous les budgets, clémence du climat et large éventail d'activités.

A 460 kilomètres de Paris et 340 kilomètres de Bordeaux, les Sables-d'Olonne réconcilient le nord et le sud de la France : facile d'accès en voiture, donc. La ville, tout comme les principales stations balnéaires de la région, est également accessible en train. Par exemple, des TGV relient la Gare Montparnasse à Paris aux Sables-d'Olonne en moins de 4 heures. Au départ de Bordeaux, comptez un peu plus de 5 heures, avec un changement à La Roche-sur-Yon. Une fois sur place, vous pourrez faire votre choix parmi les quelques 8 700 structures d'hébergement : campings, hôtels, chambres d'hôtes, résidences, villages vacances, locations meublées et aires pour camping-cars... Chaque catégorie se décline même en version 1, 2, 3 voire 5 étoiles. C'est dire si les vacances en Vendée conviennent à toutes les bourses, qu'on opte pour un camping familial avec piscine ou un hôtel grand luxe avec espace de thalasso ! Les températures, chaudes sans être caniculaires, contribuent largement à offrir aux vacanciers une telle variété d'options : il est quand même plus agréable de planter les sardines de sa canadienne par 22 à 26 °C (ce sont les températures moyennes en été) que sous une pluie glaciale ! Ce climat particulièrement clément permet, en outre, de s'adonner à toutes sortes d'activités.

Des plages aux bocages : activités en plein air en Vendée
Baignades ou activités nautiques, vélo, équitation ou marche à pied : à vous les vacances au grand air !
On dit que “tous les goûts sont dans la nature”... En Vendée, c'est la nature qui convient à tous les goûts !

Si l'on vient en Vendée, c'est avant tout pour profiter des plages et se baigner. Avec 140 kilomètres de plages de sable fin sur 250 kilomètres de côtes, c'est bien normal ! D'autant que nombre d'entre elles sont labellisées Pavillon Bleu : en 2016, le label a été décerné à plusieurs des plages de La Barre-de-Monts, de Notre-Dame-de-Monts, de Longeville-sur-Mer, de La Tranche-sur-Mer et de La Faute-sur-Mer. Certaines plages sont aménagées, à l'image de celle des Sables-d'Olonne : on peut y louer cabines, tentes ou transats, des clubs de plage organisent des animations pour le bonheur des enfants, des restaurants et glaciers ont pignon sur sable et des douches et sanitaires ont été installés. Une parfaite plage de ville, en somme. A l'inverse, d'autres plages sont demeurées sauvages. C'est d'ailleurs le cas de la majorité des plages de Vendée où seuls 20 % de la côte ont été bâties ! Ce patrimoine permet non seulement des vacances dédiées à la baignade, mais aussi de s'adonner aux sports nautiques tels que le surf, le kite-surf ou encore la plongée.

De nombreux vacanciers profitent aussi de leurs vacances en Vendée pour découvrir le patrimoine naturel de l'arrière-pays vendéen. Essentiellement constitué de bocages, il comprend une partie du célèbre Marais Poitevin, une partie du Marais breton – plus confidentiel, celui-là -, des forêts, des lacs et de nombreux cours d'eau. Cette grande variété de paysages fait le bonheur des amateurs de vacances actives en plein air. En Vendée, on pratique donc la randonnée pédestre, équestre ou à vélo –, le département totalise 1 600 kilomètres de pistes cyclables et plus de 450 de randonnée équestre -, on pêche et on explore, sans bruit à bord d'un kayak, les canaux de la Venise Verte. Et que les golfeurs se rassurent : la Vendée compte 5 golfs à 18 trous !

Etre en vacances c'est n'avoir rien à faire et avoir toute la journée pour le faire.

– Robert Orben
Iles et histoire : vacances dépaysantes en Vendée
Ile de Noirmoutier ou île d'Yeu, musée préhistorique du Cairn à Saint-Hilaire-la-Forêt ou château de Talmont-Saint-Hilaire : la Vendée vous fait voyager !
Profitez de vos vacances en Vendée pour jouer les Robinson Crusoé sur une île ou pour plonger tête la première dans l'Histoire !

Il suffit d'un rien pour que vos vacances en Vendée prennent un petit goût d'aventure. Une simple traversée. Celle d'un pont de 583 mètres de long ou d'un passage de 4 kilomètres pour découvrir l'île de Noirmoutier. Celle de quelques 14 ou 17 miles nautiques (parcourus en 30 à 45 minutes) au départ de La Barre-de-Monts, de Port Fromentine ou de Saint-Gilles-Croix-de-Vie pour poser le pied sur l'île d'Yeu. A l'arrivée, un dépaysement total, pour une journée ou toutes vos vacances. Sur l'île de Noirmoutier, vous profiterez du climat exceptionnel qui vaut à l'île le surnom d'“île aux mimosas” et d'un paysage idyllique composé de marais salants, de forts et de criques protégées. Sur l'île d'Yeu, vous vous émerveillerez d'une nature sauvage que de nombreux sentiers côtiers permettent d'explorer. Et durant vos vacances en Vendée, vous pourrez même vous autoriser une incursion en Charente-Maritime : en juillet et en août, des bateaux quittent presque tous les jours le port de La Tranche-sur-mer à destination de l'île de Ré, de l'île d'Aix et même du Fort Boyard !

En Vendée, le dépaysement peut aussi prendre la forme d'un voyage à travers le temps. Le département fut en effet habité bien avant notre ère, comme en témoignent de nombreux sites datant du néolithique. Les vagues d'invasions à l'époque du Moyen-Age entraînèrent, quant à elles, l'érection de remparts, châteaux, donjons et structures défensives. Certains sont toujours debout, d'autres partiellement en ruine, mais c'est avec le même enchantement que vous les découvrirez. L'histoire de la Vendée ne s'arrête pas là : la région s'est rendue célèbre juste après la Révolution pour la guerre menée contre le pouvoir républicain. Plusieurs monuments rendent hommage aux victimes de ces combats et le Puy du Fou®, le parc aux 2 millions de visiteurs annuels, leur consacre des spectacles.

Tourisme gastronomique en Vendée
Océan, marais, rivières et bocages... avec une nature si variée, pas étonnant que la Vendée offre aux vacanciers un patrimoine gastronomique d'exception.
Les vacanciers posent aussi leurs valises en Vendée pour goûter aux produits d'un terroir incroyablement riche !

L'océan Atlantique offre aux tables vendéennes soles “sablaises”, bars et huîtres - récoltées dans la Baie de Bourgneuf-Noirmoutier, à Talmont-Saint-Hilaire et dans la Baie de l'Aiguillon. A déguster en toute simplicité dans un petit restaurant avec vue sur la mer ou chez un chef étoilé – Alexandre Couillon tient le restaurant étoilé “La Marine” sur l'île de Noirmoutier. Vous pourrez même épater famille et amis avec des souvenirs aussi beaux que bons et qui participent à la sauvegarde d'un savoir-faire unique. Ramenez donc dans vos valises des boîtes de sardines des dernières conserverie de Vendée encore en activité - “La Perle des Dieux” à Saint-Gilles-Croix-de-Vie et “La Sablaise” aux Sables-d'Olonne - ou bien des sachets de sel récolté par les sauniers de Saint-Hilaire-de-Riez.

Si les riches terres vendéennes permettent aux maraîchers de cultiver choux, salades, fraises, cerises, tomates ou aubergines, la vraie star des produits du terroir est grande comme l'ongle d'un pouce : il s'agit de la mogette ! Ce petit haricot blanc, qui bénéficie d'une indication géographique protégée depuis 2010, accompagne à merveille le Jambon de Vendée. Quant aux herbes et petites fleurs des bocages vendéens, elles enrichissent le lait des troupeaux de mille parfums. Chez le fromager, demandez donc un morceau de Creux de Beaufou, une Jonchée ou une Bûchette du Pont d'Yeu. Enfin, si durant vos vacances en Vendée, vous voulez boire vendéen, il vous suffira de mettre la main sur une bouteille de Brem, de Mareuil, de Vix, de Chantonnay ou de Pissotte, terroirs reconnus sous l'appellation d'origine contrôlée “Fiefs-vendéens”.