Sélectionner une date de départ
3 offres

Des offres sélectionnées pour vous, par nos voyageurs

La destination idéale pour des vacances en all-inclusive ? L'Autriche, naturellement !

S'il est un pays qui s'est fait une spécialité des séjours en all-inclusive, c'est bien l'Autriche ! Il faut dire que la destination s'y prête particulièrement ! Chacun des neuf "land" possède quantité de spécialités à boire et à manger qui font de chaque repas, qu'il soit servi au buffet ou à la carte, une vraie découverte pour les papilles ! Le Vorarlberg est célèbre pour ses fromages à la pâte fruitée, la Carinthie pour ses Käsnudeln (des pâtes fourrées au fromage), Vienne pour son Tafelspitz (sorte de pot-au-feu) et le Tyrol pour ses eaux de vie.

Mais ce qui fait le succès des vacances en Autriche en formule all-inclusive, c'est surtout la qualité du contenu des assiettes - et des verres ! En effet, L'Autriche cultive et reconnait le savoir-faire de ses producteurs - fromagers, maraîchers, distillateurs, éleveurs, apiculteurs ou vignerons - dont bon nombre se sont convertis à l'agriculture biologique, via des appellations d'origine contrôlée (AOP) et des indications géographiques protégées (IGP). Côté fromages, on se délecte de Tiroler Almkäse ou de Voralberger Bergkäse. Côté charcuteries, on découvre toute la famille des jambons fumés du Gailtaler Speck de Carinthie au Tiroler Speck. Enfin, côté fruits et légumes on fond pour l'abricot de Wachau dont on fait des Knödels sucrés en Basse-Autriche, le pavot gris de Waldviertel qui ré-enchante le kouglof, les asperges du Marshfeld et le raifort styrien, compagnon de choix des viandes fumées. Dernier tour de force de la gastronomie autrichienne ? Elle sait accommoder les trésors trouvés dans la nature, et notamment les nombreux champignons des bois !

La table autrichienne, du petit-déjeuner au dîner
Que trouverez-vous sur la table du petit-déjeuner en Autriche ? Et à l'heure du goûter ? Voici une liste - loin d'être exhaustive !
Frühstück, Brettljause, pause café ou dîner... en Autriche, les occasions de mettre les pieds sous la table sont nombreuses !

Que vous prévoyiez de randonner dans le Tyrol, de dévaler les pistes des Alpes de Kitzbühel ou de d'admirer le Baiser de Klimt des heures durant, le "frühstück" traditionnel - petit-déjeuner autrichien - sera la meilleure façon de commencer la journée ! Plus riche et plus varié que notre version française, il inclut de nombreuses options salées. Si votre hôtel propose le petit-déjeuner au buffet, voici un aperçu des spécialités dont vous vous ferez un plaisir de garnir vos assiettes, et qui vous convaincront de vous relever pour un second service : lard et jambon fumé du Tyrol, fromages des alpages, confitures "maison" et miels de fleurs de montagne, ou encore oeufs brouillés ou à la coque. Bref, un vrai festin ! Selon votre destination en Autriche, votre formule all-inclusive comportera un déjeuner léger ou un pique-nique. Parfois, vous pourrez le composer à votre guise à partir des produits proposés au petit-déjeuner. D'autres fois, il sera préparé par votre hôtelier : vous n'aurez plus qu'à le glisser dans votre sac... et à vous l'aventure ! Notre casse-croûte préféré est sans doute le "Brettljause" : plusieurs variétés de viandes fumées, de charcuterie et de fromages accompagnées de tranches de pain de campagne (de préférence du "Kärntner Bauernbrot"). Un délice !

Il est toutefois une tradition commune à tout le pays : celle du "café" - dont vous ne pourrez bientôt plus vous passer ! Classé au Patrimoine mondial de l'UNESCO, le "café" atteint sa quintessence à Vienne, Linz, Graz et Salzbourg. Si vous optez pour un séjour en Autriche en all-inclusive hors des grandes villes, votre "café" prendra sûrement la forme d'une collation, servie entre 16h et 17h : une boisson chaude accompagnée d'une part de gâteau "maison". Le soir venu - attention, les autrichiens dînent en général de 18h à 21h - on remet les pieds sous la table pour un repas composé de plusieurs services : selon la région, à vous Schnitzel, Knödel, Kasnudel, Tafelspitz et Schweinebraten ! Enfin, formule all-inclusive oblige, votre journée sera aussi ponctuée d'innombrables haltes au bar de l'hôtel, où vous pourrez goûter aux bières et alcools locaux - consommer avec modération, l'abus d'alcool étant dangereux pour la santé.

D'abord, cuire le strudel, ensuite s'asseoir et réfléchir.

– Proverbe autrichien
Les boissons incontournables d'un séjour en Autriche
En Autriche, vous étancherez votre soif à grand renfort de café - viennois, forcément -, de schnaps... et de bien d'autres spécialités !
L'eau de source des Alpes autrichiennes est désaltérante... mais les innombrables breuvages dont les autrichiens ont le secret sont bien plus goûtus !

Le schnaps colle à la réputation de l'Autriche comme le cidre à la celle de notre Bretagne et de notre Normandie - on produit d'ailleurs de l'excellent cidre en Autriche, dans le Mostviertel, région de la Basse-Autriche. Si vous optez pour un séjour en Autriche en all-inclusive, il y a donc fort à parier pour que le bar de votre hôtel ait quelques bouteilles de schnaps en réserve. Mais selon que vous séjournerez dans le Tyrol, dans le Land de Salzbourg, en Basse-Autriche, en Carinthie ou en Styrie, le schnaps aura des arômes bien différents ! Des fruits - cerises, quetsches, poires, pommes - utilisés, de leur fermentation au bois dont sont faits les tonneaux : chaque producteur a sa recette et met en valeur les produits de sa région ! L'autre breuvage dont l'Autriche s'est fait une spécialité ? Le vin, bien sûr ! Du rouge, du blanc et même du pétillant... C'est sûr, vous ne regretterez pas d'avoir choisi la formule all-inclusive !

Profitez de vos collations de l'après-midi pour goûter au café et au chocolat viennois. Avec leur pointe de crème fouettée, ils incarnent à merveille la "confort food" dont on a tant besoin au retour d'une randonnée ou d'une après-midi à ski. Pour en démultiplier les effets et vous sentir parfaitement revigoré, dégustez-les bien enfoncé dans un fauteuil, face à la cheminée ! Et pour un effet "coup de fouet", optez pour un "Jägertee" ou un "Glühwein". Vous connaissez sans doute déjà le Glühwein ; sachez que le Jägertee est un mélange de vin rouge, de rhum, de schnaps, de thé et d'épices.

Quand la gastronomie se fait le reflet de l'Histoire
C'est une tranche d'Histoire que vous mangerez avec votre Rôti à la Esterházy et Wiener Schnitzel !
De la maison de Habsbourg à l'Empire austro-hongrois jusqu'à l'Autriche actuelle, les spécialités autrichiennes font écho à l'Histoire de l'Europe centrale et aux figures emblématiques qui l'ont faite.

L'histoire autrichienne est inséparable de celle de ses voisins actuels et les innombrables spécialités que vous découvrirez lors de votre séjour en Autriche en all-inclusive auront probablement un petit parfum de Hongrie, d'Italie... et même d'Espagne ! Les frontières entre l'Autriche et la Hongrie n'ont pas toujours été celles que l'on connait aujourd'hui et la famille Esterházy, originaire de Hongrie, possédait au 17ème siècle d'immenses terres dans le Burgenland autrichien actuel. Une spécialité de cette région leur fait justement honneur : le Rôti à la Esterházy ! Vous goûterez probablement à un autre exemple de ces échanges et influences gastronomiques si vous séjournez dans le Tyrol dont la partie sud est voisine de l'Italie. Les "Knödels" - sortes de quenelles de viande hachée, souvent servies dans de la soupe ou du bouillon - étaient déjà confectionnées en Italie au 16ème siècle ! Enfin, il paraitrait que la Wiener Schnitzel - l'indémodable "escalope viennoise" qui trône sur toutes les tables des restaurants de la capitale autrichienne - est originaire d'Espagne... ou bien qu'elle aurait été ramenée d'Italie - l'escalope à la milanaise, vous connaissez ! - par le Maréchal Radetzky.

Reflet de l'Histoire, la gastronomie autrichienne se le fait aussi, en ajoutant, à elle seule, plusieurs pages au savoureux répertoire des "petits secrets des Grands de ce monde". Par exemple, il y a fort à parier que vous goûterez au "Kaiserschmarrn" durant vos vacances en Autriche en all-inclusive. Littéralement "Schmarrn de l'Empereur", ces crêpes ont une origine incertaine. Les légendes relatives à leur invention ont toutefois un point commun : elles mettent toujours en scène l'Empereur François-Joseph Ier, tantôt sauvant de l'opprobre son pâtissier en faisant l'éloge d'un dessert raté, tantôt se pâmant de plaisir pour un plat préparé par un simple paysan. Quant à la Sachertorte, incontournable du "café", elle fut inventée en 1832 par un jeune pâtissier, Franz Sacher, pour le prince Klemens Wenzel von Metternich. A l'inverse, ne vous laissez pas abuser par les noms de certains spécialités : le "Mozartkugel", confiserie au marzipan couvert de chocolat noir n' pas été créée pour le célèbre musicien ! Elle a été inventée en 1890 par le pâtissier Paul Fürst, originaire de Salzbourg !